Chenilles processionnaires

Insectes de l'ordre des lépidoptères. Les chenilles se reconnaissent à leur façon de se déplacer, en file indienne. Les chenilles ont des poils urticants qui peuvent être dangereuses pour l'Homme et les animaux. Selon l'espèce, les chenilles se nourrissent des feuilles de chêne, peuplier ou autres feuillus, et également sur certains résineux comme le pin.

Les chenilles urticantes les plus fréquemment rencontrées en France sont la processionnaire du pin et la processionnaire du chêne, mais on peut également rencontrer le bombyx cul brun et le bombyx cul doré.

Chenilles processionnaires du pin

(Thaumetopoea pityocampa)

​​Biologie et mode de vie

La chenille processionnaire du pin est la larve d'un papillon de nuit, marron à gris, qui mesure environ 4 cm de long. Elle est présente partout en France, mais particulièrement dans les régions à forte température. La taille de la chenille varie selon son stade de développement de 5 mm à 4 cm. Elle est de couleur noire avec des tâches oranges au dessus de son corps. La chenille processionnaire est couverte de poils urticants. Lors de leurs déplacements, les chenilles marchent en file indienne (en procession), reliées chacune par un fil de soie. Ces déplacements massifs et organisés de chenilles sont impressionnants, et peuvent être très dangereux pour ceux qui s'approchent de ces colonies.

Le cycle de vie des chenilles processionnaires du pin
 

​​Les papillons voient le jour entre juin et septembre. Ils consacrent leur courte vie à la reproduction, et meurent quelques jours après avoir accompli leur devoir. Les femelles pondent des œufs qu'elles déposeront par paquet de 200 à la cime des branches de diverses espèces de pin, voir de cèdres, pour favoriser l'ensoleillement. L'éclosion des œufs a lieu un mois après la ponte. Des dizaines de chenilles naissent alors à la fin de l'été ou en automne. Les chenilles regroupées par centaines tissent ensembles un nid de soie au bout des branches de pins dans lequel elles passeront les journées d'hiver pour profiter du soleil. Les hivers doux leurs sont favorables. Elles sortent la nuit pour s'alimenter des aiguilles de pin se trouvant à proximité du nid. Elles effectueront 5 muent avant d'atteindre la taille de 4 cm. Au printemps, la colonie, quitte le nid en procession, pour gagner au sol une fissure, un endroit abrité ou pour s'enfouir dans un trou où chaque chenille tissera son propre cocon pour démarrer son processus de transformation en papillon.

Au bout de quelques mois, les chrysalides sont métamorphosées en papillons, qui sortent de terre ou de leur cachette.

Impacts sur les arbres
 

​Les chenilles processionnaires peuvent altérer la croissance du pin, en diminuant notablement la surface d'aiguilles de l’arbre. Les pins adultes ne sont généralement que peu affectés. En revanche, les jeunes pins peuvent être totalement nus en fin d’hiver. Cependant, ils ne meurent que s’ils sont attaqués plusieurs années de suite.
 

Impacts sanitaires

 

Le contact avec les poils se fait principalement en manipulant les chenilles mais également par transport des poils par le vent. Une fois rompus, les poils libèrent un venin qui peut provoquer des irritations accompagnées, des démangeaisons et parfois des crises d’asthme. En cas d'allergie, des réactions plus importantes peuvent mettre en danger la vie de la personne touchée. Pour les animaux domestiques, le fait d’avaler une chenille processionnaire (vivante ou morte) peut s'avérer mortel. En effet, le contact avec la langue peut les rendre incapable de boire ou de se nourrir. Les risques pour la santé sont donc conséquents et justifient une démarche préventive dès les premières traces de ces nuisibles..
En cas de présence constatée de chenille processionnaire sur vos arbres, contactez nous pour connaitre les modes de traitements.

Chenilles processionnaires du chêne

(Thaumetopoea processionea)

​​Biologie et mode de vie

La chenille processionnaire du chêne est la larve d'un papillon de nuit, marron et blanc, qui mesure environ 3 cm de long. Elle est présente partout en France, mais beaucoup moins dense que sa cousine la processionnaire du pin. La taille de la chenille varie selon son stade de développement de quelques mm à 3 cm. Elle est de couleur noire et blanche, et possède de longs poils blancs urticants qui la caractérise.​​​​​​ Lors de leurs déplacements, les chenilles marchent en procession, reliées chacune par un fil de soie. Les chenilles se nourrissent des feuilles de chêne, voir de noyers.

Le cycle de vie des chenilles processionnaires du chêne
 

​​Les papillons voient le jour entre juin et août. Ils consacrent leurs quelques semaines de vie à la reproduction, et meurent quelques jours après avoir accompli leur mission. Les femelles pondent des œufs qu'elles déposent sur de fines branches, au sommet des chênes. Les processionnaires du chêne passeront l'hiver à l'état d’œufs, contrairement aux processionnaires du pin. L'éclosion des œufs a lieu au printemps, en mars ou en avril, dès l'apparition des premières feuilles de l'arbre. Des dizaines de chenilles naissent alors et tisseront ensembles un nid de soie autour des branches de chênes. Elles abandonneront leur nid uniquement la nuit, pour se nourrir des feuilles de chênes, se déplaçant en procession. Elles effectueront 5 muent avant d'atteindre la taille de 3 cm. La nymphose a lieue en juin ou en juillet, dans leur nid. Au bout d'un mois, les chrysalides sont métamorphosées en papillons, qui s'envolent du cocon familial.

Impacts sur les arbres
 

​Les chenilles processionnaires du chêne peuvent altérer la croissance des jeunes chênes, en diminuant notablement la surface de feuilles de l’arbre. Les chênes adultes ne sont généralement que peu affectés. En revanche, les jeunes arbres peuvent être totalement nus au début de l'été.
 

Impacts sanitaires

 

Comme pour les chenilles processionnaires du pin, le contact avec les poils urticants peut s'avérer dangereux, particulièrement pour les animaux domestiques.

En cas de présence constatée de chenille processionnaire sur vos arbres, contactez nous pour connaitre les modes de traitements.

Prévention

 

Comment détecter la présence de chenilles processionnaires ?

  • Des cocons se soie présents dans les pins dès l'automne, et grandissant jusqu'au printemps.
  • Des cocons de soie présents dans les chênes dès le printemps jusqu'en été.
  • Des chenilles se déplaçant en procession dans votre jardin

Solutions pour détruire les nids

L’intervention doit se faire dès que les nids sont localisables pour limiter la production des poils urticants. L'observation des arbres dès l'automne permet de déterminer si une intervention est nécessaire ou non.

Moyens mécaniques :

 

Des simples sécateurs peuvent permettre d'enlever les nids sur les arbres de petite taille. Les nids doivent ensuite être brûlés.

Des pièges écologiques peuvent être installés sur vos arbres, afin de capturer les chenilles processionnaires du pin lors de leur descente des arbres. Contactez-nous pour obtenir plus d'informations.
 

Moyens chimiques :
La lutte biologique à base de Bacillus turingiensis kurstaki (BtK) est la plus appropriée pour lutter contre les chenilles processionnaires à grande échelle, avec le minimum d’impact sur la nature. Le BtK est une bactérie présente dans le sol à l’état naturel, qui agit par ingestion, en détruisant la paroi intestinale de la chenille qui meurt en quelques jours. Le traitement automnal sur les jeunes chenilles processionnaires est efficace à 100 %

L’efficacité du traitement dépend de plusieurs facteurs :
- une température trop élevée conjuguée à une hygrométrie trop basse occasionnent
une forte évaporation du produit.
- Le vent est également défavorable en accentuant l’évaporation du produit et sa
dispersion hors de la zone ciblée.
- La pluie précipite une bonne part du produit au sol.

 

La période la plus appropriée pour traiter est le début du mois d’octobre. Un traitement tardif permet une production importante de poils urticants et un traitement précoce est inutile car le BtK n’a aucun effet sur les œufs.

Professionnels, collectivités et particuliers se doivent d’être particulièrement vigilants quant à la présence de chenilles processionnaires dans leurs locaux. Une intervention rapide en cas de présence constatée de nids doit être planifiée afin de détruire rapidement les chenilles et ainsi éviter la prolifération de poils urticants. Faites appel à un professionnel ayant accès aux insecticides efficaces et ayant des vêtements assurant sa protection afin d'éviter les dangers.

Quelques conseils pour éviter les accidents


Les nids abritent des millions de poils urticants et conservent leur capacité urticante plusieurs mois après la disparition des chenilles. Les risques d'urtication peuvent donc se prolonger au cours de l'année.

Certaines règlent doivent être respectées pour éviter tout contact avec les poils urticants :

Lors d’intervention sur les arbres :
- Le port de gants.
- Le port d’une combinaison adéquat.
- Protection des voies respiratoires par un marque complet ou demi masque accompagné de lunettes.


A proximité des arbres ou des chenilles :

- Ne jamais toucher ni manipuler les chenilles

- Ne pas laisser les enfants ni les animaux s'approcher des chenilles ni des zones de passages de celles-ci.

- Bien laver les légumes du jardin avant de les cuisiner.

- Consulter un médecin en cas d'allergies constatées.

En cas de contact avec les poils urticants

  • ​avec la peau

 Ne pas frotter (les poils se cassent et libèrent le venin)

 Lavez à l'eau pendant quelques minutes 
 

  • avec les yeux

Rincez immédiatement et abondamment à l'eau 

  En cas de trouble visuel persistant, consultez un médecin
 

  • avec la bouche

Nettoyez votre bouche à l'eau

  Consultez un médecin

En cas de symptômes tels que nausées ou vertiges, contactez rapidement un médecin.

​Seuls les insecticides homologués, accessibles et employés par des professionnels et une protection appropriée permettent d’éliminer et efficacement les chenilles processionnaires, sans dangers pour l'Homme et pour l'environnement.

Faites appel à nos services pour détruire vos nids et ainsi prévenir les risques sanitaires.

Entreprise agréée par le Ministère de l'Agriculture et de l'Agroalimentaire.

Devis gratuits.

Toutes nos interventions sont garanties.

Contactez-nous au 09 82 22 73 35 pour connaitre nos solutions.