Fourmis (Formicidae)

Insectes sociaux de l'ordre des hyménoptères, formant des colonies appelées fourmilières pouvant atteindre plusieurs millions d'individus. Les fourmis sont de couleurs et de tailles différentes qui caractérisent chaque espèce. Beaucoup d'espèces possèdent un dard qui leur permet d'attaquer ou de se défendre en injectant de l'acide à leur proie. Il existe plus de 12 000 espèces de fourmis dans le monde, mais les espèces "nuisibles" ou "invasives" en France ne sont qu'une minorité. Les plus répandues sont décrites ci-après. 

​​Biologie et mode de vie des fourmis

Insecte sociale qui vit en colonie très organisée et qui communique par le biais de phéromones. Leurs fourmilières sont construites majoritairement dans le sol et laissent apparaitre des monticules de terre et de débris à la surface. Elles sont de tailles variables, pouvant atteindre plus d'un mètre de haut et pouvant contenir de quelques centaines à plusieurs millions d’individus, selon l’espèce et l'âge de la colonie. Les fourmis se nourrissent d’insectes, de viande, de fruits, de sucres ou de miellat de pucerons. Pour nourrir les larves et la colonie, les ouvrières recherchent en permanence de la nourriture.

​​

​​Le cycle de vie des fourmis
 

Les fourmis se développent en passant par quatre stades : oeuf, larve, nymphe puis adulte. La larve est nourrit et pouponnée par les adultes dans une pièce de la fourmilière prévue à cet effet. La quasi totalité des fourmis sont des ouvrières, qui rapportent de la nourriture et développent la fourmilière. Seules les reines ont la capacité de pondre. Il y a généralement une seule reine par fourmilière, mais certaines espèces ont des colonies peuplées de plusieurs reines et se développent ainsi plus rapidement. La durée de vie d'une fourmi varie selon les espèces et selon leur rôle dans la colonie. Les ouvrières vivent entre 1 mois et 1 an tandis que les reines peuvent atteindre plusieurs années. Les fourmis volantes sont des mâles et des futures reines. Elles sont visibles pendant une courte période, souvent après un orage. Elles sortent de la fourmilière uniquement pour s'accoupler (en vol) puis les femelles pleines de semence choisiront un emplacement pour pondre et créer une nouvelle colonie. Elles y déposent les œufs et nourrissent les premières larves. Après quelques jours, ces larves deviennent des ouvrières qui poursuivent la construction de la fourmilière et approvisionnent la colonie. La reine se consacre exclusivement à la ponte d'ouvrières (plusieurs milliers par jour) et de quelques mâles et femelles fertiles pour assurer la pérennité de l'espèce. La reine est capable de pondre continuellement sans s'accoupler en raison de sa capacité de stocker la semence des mâles durant toute sa vie. La fourmilière hiverne environ 6 mois et reprend son activité aux premières chaleurs printanières.

Fourmis noires (Tetramorium caespitum)

Ce sont les espèces les plus courantes en France. Les ouvrières mesurent adulte environ 3 mm et sont de couleur noire. La reine atteint 7 mm. On les retrouve en grand nombre dans les habitations, les restaurants ou dans les industries agroalimentaires. Il n'est pas rare de les trouver regroupées par centaines autour d'une goutte de sirop ou du moindre grain de sucre. Un minuscule passage, ou défaut de joint leur permet d'accéder à l'intérieur, parfois en grand nombre. Elles sont présentes partout en France d'avril à septembre mais ne piquent pas. Chaque reine crée une colonie allant d'une centaine à quelques milliers d'individus. Les nids sont installés le plus souvent à l'extérieur, dans le sol et on distingue des petits dômes de terre à leur ouverture. Elles élèvent des colonies de pucerons pour leur miellat et ont un régime alimentaire omnivore. Elles peuvent causer des dégâts sanitaires dans les hôpitaux en transportant des bactéries ou des problèmes d'hygiène dans les restaurants et les habitations.

L'ouvrière mesure de 3 à 5 mm et la reine 8 mm. Elle est reconnaissable par sa tête rouge, son corps noir et par son aiguillon au bout de son abdomen pointu. Elle lève son aiguillon au dessus de sa tête pour se défendre ou pour communiquer et projette de l'acide formique qui peut brûler la peau. C'est une fourmi lignicole (elle vit dans le bois) mais pas xylophage. Les colonies vivent dans des milieux secs, dans les charpentes, les plafonds ou dans les appareils électriques. Elles utilisent les zones déjà creusées au préalable par d'autres insectes ou les fissures dans le bois, puis par la suite peuvent élargir le réseau déjà formé. Elles nichent dans le plafond, les combles ou autre zone chaude et sèche. Elles ne se développent qu'à des températures élevées (27°C en moyenne). Elles élèvent des gigantesques colonies de pucerons qui leurs fournissent des quantités importantes de miellat dont elles raffolent. Elles se nourrissent également de sucre, de viande ou de petits insectes.

Crematogaster scutellaris

Hygiène et prévention

 

Dégâts et risques sanitaires

​La fourmi ne cause généralement pas de dégâts matériels, elle occupe les espaces vides, creuse dans la terre et entretien sa fourmilière sans détériorer l'environnement. Toutefois, des dégâts peuvent être constatés au polystyrène ou autres matériaux semblables. Heureusement, peu de fourmis s'attaquent à l'homme et peu de piqûres sont nocive pour notre santé.

Les fourmis peuvent transporter et disperser des virus ou des bactéries en circulant d'une pièce à une autre.

Comment détecter la présence de fourmilières ?

  • Des monticules de terre présents le long de vos murs, des terrasses ou dans la pelouse.
  • Une présence importante de fourmis dans vos locaux, souvent disposées en file indienne, en quête de nourriture. Suivez-les quelques minutes afin de détecter la zone ou est située la fourmilière.
  • Une présence importante de pucerons sur vos feuillages

Solutions pour détruire les fourmis

Leur présence dans les hôpitaux ou les industries agroalimentaires peuvent présenter un danger sanitaire car ces insectes peuvent transporter des bactéries en circulant dans  vos locaux.

Une intervention rapide en cas de présence constatée de fourmis doit être planifiée afin de détruire rapidement les fourmilières et ainsi éviter leurs croissances. Faites appel à un professionnel ayant accès aux insecticides efficaces dès les premiers signes de fourmis, au printemps.

Attention, peu de fourmis ne sont pas invasives ni dangereuses. Plusieurs espèces de fourmis sont protégées en France, comme la fourmi rousse (formica rufa) qui vit dans les forêts et protège les arbres contre les insectes ravageurs.

Quelques conseils pour éviter les invasions

  • Éliminez tout ce qui peut attirer les fourmis dans vos locaux (nettoyer les bords des pots de miel, rangez le sucre dans une boite hermétique...)
  • Bien nettoyer la table et faire la vaisselle immédiatement après manger pour ne pas attirer les fourmis.
  • Essayez de boucher simplement l'accès à votre habitation en repérant leur passage et en refaisant les joints de murs ou de portes.
  • ​Seuls les insecticides homologués, accessibles et employés par des professionnels permettent d’éliminer efficacement les fourmis. Faites appel à nos services pour détruire vos fourmilières et ainsi éliminer toute présence de fourmis dans vos locaux.

​Elles sont de très petite taille (les ouvrières mesurent environ 2 mm) et sont de couleur jaune avec un abdomen plus foncé. En France, elle ne survit qu'à l'intérieur des bâtiments chauffés et affectionne tout spécialement les chaufferies, les hôpitaux, les boulangeries, les restaurants, ou les habitations humides et chauffées.

Elle multiplie ses colonies extrêmement rapidement, chaque nid contenant plusieurs reines (pondeuses), leur reproduction est importante et leur développement conséquent. Elle déloge les autres espèces de fourmis et d'insectes qui sont présents dans son habitat. Elle ne pique pas mais peuvent être très invasives. Certaines colonies peuvent atteindre plusieurs centaines de milliers d’individus. Elle se nourrit d'aliments sucrés, gras, de viandes ou de petits insectes.

Fourmis pharaons (Monomorium pharaonis)

Entreprise agréée par le Ministère de l'Agriculture et de l'Agroalimentaire.

Devis gratuits.

Toutes nos interventions sont garanties.

Contactez-nous au 09 82 22 73 35 pour connaitre nos solutions.