Mouches et Moucherons

Les mouches sont des diptères qui possèdent qu'une seule paire d'aile. Les moucherons sont des espèces de mouches de petite taille. Ce ne sont en aucun cas des "bébés mouches". Les larves des mouches sont les asticots. Il existe plusieurs centaines d'espèces de mouches en France. Les mouches sont à l'origine de nombreuses nuisances et peuvent être vecteur de maladies. 

​​Biologie et mode de vie des mouches

​​​La mouche n’est pas un insecte social; les nuages que l’on peut apercevoir résultent d’une éclosion massive d’œufs. Certaines mouches sont nuisibles pour les cultures, les animaux, et sont vecteurs de maladies. La mouche adulte a un odorat très développé et peut détecter une très forte odeur à plusieurs kilomètres. Les réserves accumulées pendant le stade larvaire suffisent à maintenir l’ adulte en vie, mais elle a quand même besoin d’un apport en sucre, représenté sous forme de pollen, sirop, viande, fruit... Pendant qu’elle se nourrit, la mouche régurgite souvent une partie de son repas précédent et c’est surtout de cette manière qu’elle transmet des microbes pathogènes à nos aliments. Certaines espèces sont capables de piquer.

​​

​​Le cycle de vie des mouches
 

​​​La durée de vie d'une mouche dépend de son espèce, les mouches domestiques vivent en moyenne de 20 jours. Quand la femelle a été fécondée, elle pond environ 500 œufs sur des matières organiques humides (litières, fumier, bouses, poubelles, cadavres d'animaux...). Les femelles assurent aux future asticots un abri, et un apport en nourriture à proximité. ​Les mâles meurent quelques jours après l'accouplement. ​​L'œuf éclos 1 jour après la ponte, et donne une larve appelée asticot qui a une durée de vie d'une dizaine de jours. L'asticot est très vorace et grossit très rapidement. Il se transforme ensuite en pupe (cocon) pendant un temps variant de quelques heures à plusieurs jours. A ce stade, l'asticot est immobile et effectue sa métamorphose en mouche adulte. La mouche adulte (imago) se nourrit peu ou pas, et consacre sa vie (environ 10 jours) à la reproduction.  ​

Toutes les espèces de mouches hivernent, souvent au stade d'asticot ou de pupes, parfois au stade d'imago. On appelle cette période la diapause, qui a lieu de l'automne au printemps, pendant laquelle les mouches se protègent dans les fissures de nos maisons, nos volets roulants ou dans nos combles. Toutes les mouches ne survivent pas à l'hiver. 

Mouche domestique (Musca domestica)

C'est  l'espèce de mouche la plus répandue en France. Elle est très présente dans nos habitations, de couleur noire à gris sur l'abdomen. Les mouches adultes mesurent en moyenne 7 mm de long. Les œufs blancs mesurent environ 1 mm de longueur. Les asticots qui en sortent au bout d'une journée sont blancs, dépourvus de pattes et se nourrissent de matière organique. Ils mesurent entre 1 mm et 1 cm selon leur développement et leur alimentation. Avant leur transformation en pupes, on aperçoit souvent les asticots qui rampent au sol vers une zone sèche et abritée. Les cocons sont ovales, de couleur rouge et mesurent environ 7 mm. Elles peuvent causer des dégâts sanitaires dans les hôpitaux en transportant des bactéries ou des problèmes d'hygiène dans les restaurants et les habitations. On peut parfois les trouver par milliers près des fenêtres, sur les murs ou dans les combles des habitations. Ces phénomènes se déroulent en automne, ou elles se regroupent pour passer l'hiver, et au printemps, après la fin de l'hibernation.

Nous vous proposons différentes méthodes pour lutter contre les mouches domestiques dans vos locaux.

On l'appelle aussi Mouche grise ou Mouche grise de la viande. Elle est de couleur noire, avec un abdomen formant des dessins en damier, et possède des yeux rouges. Elle est plus grosse que la mouche domestique, mesure environ 1,5 cm et entre dans les maisons pour pondre sur la viande ou sur les charognes, afin que les asticots puissent se nourrir. Les asticots et les pupes sont plus grands que ceux des mouches domestiques.  C'est une des espèces très nuisible en raison des bactéries qu'elle véhicule après s'être déposée sur des cadavres. On peut également les trouver en grand nombre dans nos locaux 

Mouche à Damier (Sarcophaga carnaria)

On l'appelle aussi mouche dorée ou plus vulgairement mouche à merde. Elle est de couleur noire, avec un abdomen formant des dessins en damier, et possède des yeux rouges. Elle est plus grosse que la mouche domestique, mesure environ 1,5 cm et entre dans les maisons pour pondre sur la viande ou sur les charognes, afin que les asticots puissent se nourrir. Les asticots et les pupes sont plus grands que ceux des mouches domestiques.  C'est une des espèces très nuisible en raison des bactéries qu'elle véhicule après s'être déposée sur des cadavres. On peut également les trouver en grand nombre dans nos locaux 

Mouche verte (Lucilia caesar)

Moucherons 

Le moucheron est un petit insecte de quelques millimètres qui appartient le plus souvent à la famille des Sciaridae. Il en existe de nombreuses espèces. Bien que ressemblant aux moustiques, le moucheron ne pique pas. Le moucheron ne vit que quelques jours, il doit donc très rapidement s'accoupler et pondre ses œufs.
Le moucheron pond généralement sur des fruits ou légumes "pourris", notamment les pommes de terres ou autres matières organiques en décomposition. Il affectionne également le terreau des plantes pour y pondre ses œufs.
Ces œufs vont donner naissance à de petits asticots blancs qui vont s'alimenter des matières organiques.

Les invasions de moucherons peuvent être très rapides et très désagréables.

Hygiène et prévention

 

Dégâts et risques sanitaires

​La mouche peut être vecteur de maladies comme le typhus ou le choléra. Plus généralement, la mouche transporte bactéries et virus et les dépose partout sur son passage.

Elles sont la cause de troubles du sommeil, du fait de leur bourdonnement permanent et stressant.

Certaines espèces peuvent également causer des dégâts aux récoltes, au bétail ou contribuer à une diminution de production d’œufs par les poules.

Elles ne causent généralement pas de dégâts matériels, hormis les nuisances visuelles engendrées par leurs déjections, des petits points noirs souvent à proximité des luminaires ou des fenêtres.

Heureusement, peu de mouches s'attaquent à l'homme et peu de piqûres sont nocive pour notre santé.

Comment détecter une invasion de mouches ou moucherons ?

  • Une présence importante de mouches ou moucherons volant dans vos locaux.
  • Des asticots rampants à la surface du sol, généralement le soir.
  • Des pupes (cocons) retrouvées au sol, près des joints ou sous vos éviers.
  • Nombreuses toiles d'araignées dans vos locaux.
  • Une présence massive de mouches à l'automne ou au printemps, près de vos fenêtres, vos murs ou dans vos combles.
  • Des moucherons dans votre salle de bain ou votre cuisine, parfois posés sur les murs.

Solutions pour détruire les mouches ou moucherons

Des serpentins collants peuvent être utiliser, ils contribuent à réduire leur nombre mais ne sont en aucun cas une solution durable.

La présence dans les hôpitaux ou les industries agroalimentaires de mouches ou de moucherons peuvent présenter un danger sanitaire car ces insectes peuvent transporter des bactéries de charognes en volant d'une pièce à une autre.

Une intervention rapide en cas d'infestation constatée de mouches doit être planifiée afin de mettre en place des moyens curatifs et préventifs et ainsi éviter leurs croissances.

Faites appel nos services pour connaitre les différentes méthodes et solutions adaptées à vos locaux et à vos besoins.

Quelques conseils pour éviter les invasions de mouches et de moucherons

  • Bien ventiler votre habitation, des changements brutaux d'air les repousseront vers l'extérieur.
  • Bien refermer le paquet de terreau si vous ne l'avez pas complètement utilisé.
  • Vos poubelles doivent être hermétiquement fermées, et régulièrement vidées, particulièrement celles contenant des déchets organiques.
  • Évitez les arrosages trop fréquents ou trop copieux de vos plantes, et attendez que la terre s’assèche pour les ré-arroser.
  • Ne pas laisser les fruits ou pommes de terre abîmées à disposition des mouches ou moucherons.
  • Bien aérer les locaux embrumés pour évacuer l'humidité.
  • Éliminez tout ce qui peut attirer les mouches dans vos locaux (viande, ...)
  • Bien nettoyer la table et faire la vaisselle immédiatement après manger pour ne pas attirer les mouches.
  • Évitez de laisser les fenêtres ouvertes lorsque la lumière est allumée, particulièrement d'avril à septembre

Des solutions adaptées à chaque espèce permettent d’éliminer efficacement les insectes volants. Faites appel à nos services pour les détruire ou les repousser hors de vos locaux.

On les appelle aussi "moucherons des égouts" ou "mouches papillons". Ce sont des moucherons gris, de 3 mm de longueur, avec de longues ailes ovales et grises qui les caractérisent. Les psychoda sont très communs dans les cuisines ou salles de bain, autour des éviers, vides sanitaires et autres zones humides ou locaux ayant de l'eau stagnante.

Les larves sont aquatiques et se développent souvent dans les conduits d'eaux usées, les siphons, les vides sanitaires ou dans le réseau d'assainissement. Les psychoda peuvent être très envahissantes et il n'est pas facile de s'en débarrasser. Les invasions peuvent avoir lieu toute l'année. Les adultes se posent généralement sur les murs des pièces humides.

Nous vous proposons différentes méthodes pour vous débarrasser efficacement de ces nuisibles.

Moucherons des éviers (Psychoda Alternata)

Entreprise agréée par le Ministère de l'Agriculture et de l'Agroalimentaire.

Devis gratuits.

Toutes nos interventions sont garanties.

Contactez-nous au 09 82 22 73 35 pour connaitre nos solutions.